Email: This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Le conseil d’administration de Niocan Inc. (NIO,TSX) annonce qu’il a accepté de faire un placement privé de $1,080,000 qui sera réalisé deux (2) jours après l’approbation par les autorités réglementaires.

Selon les termes du placement privé, 1,800,000 actions ordinaires seront émises du capital d’actions ordinaires de Niocan à un prix de $0.60 par action ordinaire. Le prix est à 13 pourcent de prime par rapport au prix du marché de $0.53 sur TSX le 5 juin.

Ces fonds additionnels s’ajouteront à l’encaisse de la compagnie pour les besoins de son fonds de roulement. Niocan concentre ses efforts pour obtenir le certificat d’autorisation (CA) du Ministère du Développement Durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP) pour son projet de mine de niobium à Oka. L’autre propriété de Niocan est le gisement de fer de Grande Baleine situé à 125 km au nord de Radisson en territoire Inuit de classe III et la compagnie explore des scénarios pour valoriser ce projet minier et sa valeur pour les actionnaires.

The board of directors of Niocan inc. (NIO, TSX) is pleased to announce that a private placement of its shares for $1,080,000 was fully subscribed. The transaction is subjected to, and will close two business days following approval by the TSX.

Niocan, for this private placement, has issued 1,800,000 common shares from its treasury, at a price of $0.60 per share. The price is a 13 percent premium from Niocan’s closing share price on June 5 of 53 cents on the TSX.

These proceeds will be added to the company’s cash position and for its future working capital needs.

Niocan is focused to obtain the Certificate of Authorization (CA) from the Quebec Ministry of Sustainable Development, Environment and Parks (MSDEP) for its Oka niobium mine project. Niocan’s other asset is the Great Whale iron property located 125 km North of Radisson on Inuit territory class III and the company is actively exploring alternatives to enhance the project and its shareholders value.

Mouvement de l’action en bourse

Posted on March 07, 2008

Mouvement de l’action en bourse

La compagnie Niocan a informé aujourd’hui le 7 mars 2008 la bourse de Toronto (TSX) qu’elle n’est pas au courant d’information nouvelle à déclarer qui pourrait influencer le cour du marché des actions en bourse.

G. Bernard Coulombe
Président, Chef de la direction
________________________________________________________________

Stock market activities

The company Niocan has informed the Toronto Stock Exchange (TSX), today March 7, 2008, that to our knowledge there is no material information to disclose that would influence the stock market.

G. Bernard Coulombe
President, Chief Executive Officer

Le Conseil d'administration de Niocan (Nio.,TSX) commence une réorganisation en préparation de l'émission du Certificat d'Autorisation (CA) du Ministère du Développement Durable, de l'Environnement et des Parcs (MDDEP) pour son projet de mine de niobium dans le rang Ste-Sophie d'Oka.

Monsieur Remo J. Mancini est un nouvel administrateur sur le Conseil depuis l'assemblée générale annuelle des actionnaires le 5 juin dernier. Il a été élu comme président du comité de la Gouvernance et des Nominations en plus de siéger au comité de Vérification. Monsieur Mancini est actuellement président de Sandstone Strategies de Windsor en Ontario. Son expérience inclue entre autres, d'avoir été membre de l'Assemblée Législative de l'Ontario, dont Ministre du Revenu en 1989 – 1990.

Monsieur Robert Pearson est engagé comme vice-président en date du 23 août 2007. Monsieur Pearson est un opérateur de mine d'expérience. Il a travaillé avec Québec Cartier (1978 – 1989), avec Québec Fer et Titane (1989 – 1995), avec Luzenac (1995 – 2000) et avec Timcal Canada Inc. (2001 – 2006).

Monsieur Ron Amstutz, CA de la firme Amstutz MacKenzie & Ass. est consultant de Niocan et il agit comme Chef des Finances par intérim.

Me. Odette Nadon, LL.L, MSc de la firme d'avocats Lapointe Rosenstein, est consultante pour Niocan et elle assiste directement la compagnie dans le processus d'obtention du Certificat d'Autorisation pour le projet de mine de niobium à Oka auprès du Gouvernement du Québec (MDDEP). Me Nadon est une experte légale dans les domaines de l'environnement et des ressources naturelles.

Madame Martine Desjardins, résidente de la région d'Oka, est maintenant adjointe administrative au bureau de Niocan à Montréal.

Monsieur Rosaire Jean, ingénieur géologue, adjoint technique du président, a quitté la compagnie. Monsieur Jean a été d'un grand apport durant la coordination de l'étude hydrogéologique de 2006 par Golder & Ass.. Monsieur Jean a été très impliqué dans la mise à jour des données techniques pour le MDDEP et il a veillé à l'administration du bureau de Montréal. Monsieur Jean nous assure de sa collaboration, au besoin, dans la réalisation du projet Niocan à Oka.

Niocan possède aussi la Propriété de fer de Grande Baleine dans le Nord du Québec.

G. Bernard Coulombe Hubert R. Marleau
Président, Chef de la direction Président du conseil d'administration

The Board of Directors of Niocan (Nio, TSX) is initiating a significant first step reorganisation in preparation for the delivery of its Certificate of Authorisation from the Ministry of Sustainable Development, Environment and Parks (MSDEP) for its niobium mine project in the Ste-Sophie range of Oka. Mr. Remo J. Mancini is a new elected member of the Board of Directors. He was elected at the AGM held on June 5th and serves as the Chairman of the Nominating and Corporate Governance Committee and as member of the Audit Committee. Remo is President of Sandstone Strategies in Windsor, Ontario. His experience includes 18 years in the Ontario Legislation (Minister of Revenue 1989 – 1990).

Mr. Robert Pearson was hired as a Vice-President on August 23, 2007. Mr. Pearson is an experienced mining operator. He worked for Quebec Cartier Mining (1978 – 1989), Quebec Iron and Titanium (1989 – 1995), Luzenac Inc. (1995 – 2000) and Timcal Canada Inc. (2001 – 2006). Mr. Ron Amstutz, CA of Amstutz MacKenzie & Ass. is Consultant for Niocan and Acting Chief Financial Officer.

Me Odette Nadon, LL.L., M.Sc of Lapointe Rosenstein, Lawyers, is consultant with Niocan to assist in the process of getting the Certificate of Authorisation for the Oka niobium mine project from the Quebec Government, MSDEP. Me Nadon is a renowned legal expert in the Environment and Natural Resources sectors.
The Montreal office is now attended by Mrs. Martine Desjardins, as Administrative Assistant and who comes from the Oka region.

Mr. Rosaire Jean, P. Eng., who was the President's Technical Assistant and who has been of great support during the 2006 hydrological study by Golder & Ass. and the office management has left the Company. Mr. Jean was very involved for the updating of the information to the MSDEP. Mr. Jean has offered his cooperation, if needed, for the realization of the Oka mine project.

Niocan is also the owner of the Great Whale Iron Property located in Northern Quebec.

G. Bernard Coulombe Hubert R. Marleau
President & CEO Chairman of the Board of Directors

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Posted on January 16, 2007

Montréal, le 16 janvier 2007 – Niocan Inc. (TSX – NIO) annonce que la compagnie a déposé sur SEDAR une lettre expliquant les modifications faites dans le Rapport de gestion 2005 et de la Notice annuelle afin d'être conforme aux Règlements 51-102, 43-101 et 52-109 à la demande de l'Autorité des marchés financiers.

G. Bernard Coulombe
Président

Press Release

Posted on January 16, 2007

Montreal, January 16, 2007 – Niocan Inc. (TSX – NIO) announces that the company has published on SEDAR a letter to explain the modifications done on the 2005 Management Report and the Annual Information Form in order to be in conformity with Regulations 51-102, 43-101 and 52-109 as requested by l'Autorité des marchés financiers.

G. Bernard Coulombe
President

Mise au point par Niocan sur la divulgation antérieure sur les projets d’Oka et Grande Baleine

Oka
À la demande de l’Autorité des marchés financiers, Niocan inc. (« Niocan ») (TSX : NIO) désire signaler que la divulgation diffusée antérieurement sur le projet de niobium d’Oka était essentiellement fondée sur une étude de faisabilité préparée par le consortium Met-Chem/Pellemon en juin 1998, révisée par une étude de faisabilité préparée par le consortium Met-Chem/SNC Lavalin en janvier 2000, toutes deux antérieures à l’entrée en vigueur de la norme canadienne 43-101 sur l’information concernant les projets miniers.

Dans la mesure où Niocan ne détient pas actuellement de certificat d’autorisation ni d’étude de faisabilité à jour, elle ne peut, depuis l’entrée en vigueur de la norme canadienne 43-101, parler de « réserves minérales » ni de « réserves de minerai », sans mettre les mises en garde appropriées afin d’illustrer qu’il s’agit d’une estimation historique. À tout le moins, le gîte aurait dû être catégorisé à titre de « ressources minérales ».

Ces renseignements auraient dû être présentés en utilisant la terminologie historique et mis dans leur contexte approprié conformément aux dispositions du Règlement 43-101 alors en vigueur. On ne devrait pas se fier à l’estimation historique et certains documents ont par ailleurs été retirés du site web de la société.

Dans les années qui ont suivi l’étude de faisabilité, Niocan a continué d’étudier et d’analyser son projet de niobium et a décidé, compte tenu des conditions du marché, qu’il était préférable de procéder à une phase d’exploration additionnelle afin d’accroître son niveau de confiance dans la teneur, la géométrie et la continuité des ressources minérales.

Grande Baleine
Par ailleurs, Niocan désire signaler que l’information divulguée antérieurement sur le projet Grande Baleine, dans plusieurs documents d’information continue et dans les documents mentionnés ci-dessous, n’était pas conforme au Règlement 43-101 car les renseignements qu’ils contenaient (ressources exploitables, taux de production, estimation des teneurs et des tonnages, calculs économiques, projections de production et déclarations promotionnelles) n’étaient pas fondés sur des rapports techniques conformes au Règlement 43-101 et à l’Annexe 43-101. De plus, l’information n’y était pas présentée comme une estimation historique accompagnée des mises en garde appropriées, dont la mention à l’effet qu’on ne devrait pas se fier à l’estimation historique.

De plus, la brochure « Great Whale Iron Project - a billion tonne deposit magnetite iron (36% Fe) » et le document intitulé « Information memorandum » de septembre 2005 ont été retirés du site Web de Niocan car ils n’étaient pas conformes aux dispositions du Règlement 43-101.

Niocan déposera sous peu un rapport technique sur la propriété Grande Baleine conforme au Règlement 43-101.
Pour plus d’information, veuillez contacter Bernard Coulombe au numéro de téléphone suivant : (514) 288-8506 ou à l’adresse internet suivante : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. .
Pour la compagnie Niocan inc.
Bernard Coulombe, ing.
Président et chef de la direction

Niocan clarifies its previous disclosures on the Oka and Great Whale projects

Oka
At the request of the Autorité des marchés financiers, Niocan Inc. (Niocan) (TSX: NIO) wishes to point out that its prior disclosure on the niobium mine project in Oka, was essentially based on a June 1998 feasibility study prepared by the Met-Chem/Pellemon consortium, and which was revised by a January 2000 feasibility study prepared by the Met-Chem/SNC Lavalin consortium, both of which were made before the National Instrument 43-101 respecting Canadian Standard of Disclosure for Mineral Projects (“NI 43-101”) came into force.

Since the effective date of NI 43-101, given that Niocan does not currently have a Certificate of Authorization or an up-to-date feasibility study, it cannot refer to “mineral reserves” or “ore reserves” without also including appropriate warnings that the disclosure is based on historical estimates. At the very least, the deposit should have been categorized as “mineral resources.”

This information should have been presented using historical terminology and contextualized as per the rules in NI 43-101 that were in force at the time. Historical estimates should not be relied upon. Some documents have been withdrawn from the company’s web site.

In the years following the feasibility study, Niocan has continued to study and analyze its niobium project and has decided, in view of market conditions, that it was best to proceed with an additional exploration phase in order to increase its level of confidence in the grade, geometry and continuity of mineral resources.

Great Whale

In addition, Niocan wishes to inform that the information previously disclosed on the Great Whale project in several continuous disclosure documents and in documents mentioned below was not in accordance with NI 43-101 as the information released (i.e. exploitable resources, production rates, grade and tonnage estimates, economic factors, production projections, and marketing statements) was not based on technical reports that were in accordance with NI 43-101 and Appendix 43-101. Furthermore, the information was not presented as historical estimates with appropriate warnings, including the mention that historical estimates should not be relied upon.

In addition, the brochure “Great Whale Iron Project - a Billion Tonne Deposit Magnetite Iron (36% Fe)” and the September 2005 document “Information Memorandum” have been withdrawn from Niocan’s web site, as they were not in accordance with Regulation.
Niocan will soon file a technical report on the Great Whale property in accordance with Regulation 43-101.

For more information, please call Bernard Coulombe at 514-288-8506 or contact him by email at This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. .
On behalf of Niocan Inc.
Bernard Coulombe, P. Eng.
President and CEO

La Propriété de Fer Grande Baleine de Niocan – Rapport technique par Met-Chem

Niocan inc. (« Niocan ») est une compagnie d’exploration minière ayant son siège social à Montréal, province de Québec, Canada. Niocan est inscrite à la cote de la Bourse de Toronto (TSX). Niocan est propriétaire à 100% du gîte minéral de fer de Grande Baleine situé à environ 80 kilomètres à l’est de l’embouchure de la Rivière Grande Baleine sur la Baie d’Hudson

Met-Chem Canada Inc. (« Met-Chem ») a récemment complété un rapport technique intitulé « Great Whale Iron Property » (GWIP) préparé conformément au Règlement 43-101 sur l’information concernant les projets miniers.

La Propriété Grande Baleine ou GWIP comprend trois (3) gîtes minéralisés de fer qui ont été visités en juillet et août 2006 par des géologues de Met-Chem et de Niocan.

Les entrepôts de carottes de forage (core shacks) ont été retrouvés mais les intempéries ont endommagé les boîtes de carottes qui ne sont plus identifiables. Ces carottes ne peuvent donc pas être utilisées pour des vérifications ou des tests métallurgiques. Aussi, plusieurs sites de forage (set-ups) ont été observés. Cependant, il va falloir forer des trous jumeaux pour confirmer les résultats des forages des années 60 sur la lithologie, pour parfaire le « grid » historique, pour explorer en profondeur et en largeur le potentiel d’augmentation du tonnage des ressources minérales et de recueillir des échantillons pour développer le concept moderne du traitement du minerai de fer. Met-Chem étant d’opinion que les données historiques sur le forage, l’échantillonnage, la cartographie géologique et l’arpentage sont de bonne qualité et ont été fait par des professionnels expérimentés du domaine des ressources minérales.

Les trois (3) gîtes ont été forés en 1958, 59 et 60. Il y a eu 58 forages pour un total de 35,924 pieds de carottes AX sur le gîte A, 17 forages pour un total de 10,223 pieds de carottes AX dans le gîte D et 17 trous de forage pour un total de 11,110 pieds dans le gîte E. Aussi, en 1978, des études disponibles à Niocan sur des concepts pour les infrastructures d’un complexe minier, de transport du minerai et de transbordement portuaire ont été élaborés.

Les calculs estimatifs des « ressources minérales » (mineral resources) ont été préparés par L.M. Scofield pour Great Whale Iron Mine Limited en 1960. Elles font référence au « tonnage and grade » qui sont résumés dans le tableau suivant, présenté en anglais.

Pour plus d'info pdficon small Voir PDF